Actualités Padmasana

  • Reprise des Cours

    Les cours du mardi (18h30 à 20h) est comme les années précédentes, prioritaire pour les "habitués" mais...

  • L'eau

    L'eau   En hiver nous sommes invités à accepter le dénuement, le silence à l'image de la nature qui...

  • La Terre

    La terre La TERRE représente la stabilité et surtout une capacité d'accueil inconditionnelle à...

Forum

Calendrier

Septembre 2019
L Ma Me J V S D
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30
soleil.png

Selon le yoga-sutra de PATANJALI, le yoga doit respecter une progression et cela est présenté sous forme d'échelle :

  1.  yamas et nyama qui sont comme des « postures du mental »
  2.  Asanas qui correspondent aux « postures du corps »
  3.  Pranayama qui aident à « contrôler le souffle »
  4.  Pratyahara qui aide à « contrôles des émotions » et que l'on qualifie de « retrait des sens »
  5.  Dharana pour la concentration et la stabilité du mental
  6.  Dyana pour décrire « l'état de méditation »
  7.  Samadhi quand toutes les étapes précédentes sont acquises et qui décrit « l'état d'illumination » avec « la conscience unie à l'énergie »

Le hatha-yoga prendrait ainsi en compte les 3 premières étapes d'évolution.

Le yoga-nidra aiderait à franchir l'étape de pratyahara et se situerait à la frontière de dharana et de dyana selon l'état de conscience de la personne au moment de la pratique.

La méditation passe elle par la concentration et la stabilité du mental pour laisser alors la place à dyana dans le meilleur des cas, comme un « état de grâce » qui nous serait offert !

 

Pratiquer le raja-yoga suppose donc de respecter ces différentes étapes de progression et l'on ressent vite les limites du hatha-yoga s'il n'est pas complété par quelques moments de silences ou de concentration sur ses sensations afin d'apprendre peu à peu à les connaître, les comprendre et pouvoir les maîtriser ...

 

Vouloir à l'inverse « entrer en état méditatif » sans préparation du corps et sans contrôle mental ni contrôle de son souffle, apparaît vain ou en tous les cas plus difficile ... Il existe pourtant des techniques de méditation comme antar mauna qui rend la pratique de la méditation comme un acte dynamique, une méthode d’accès à la connaissance de soi. On passe pour cela par des « objets de concentration ».

 

On s'oppose, par cette pratique, à la méditation « sur le vide » des zens et des bouddhistes, dont le principe est de chercher à découvrir la vérité du tout, en ce concentrant seulement sur le vide, ce qui est une démarche très difficile et seule une élite peut arriver à découvrir « Le Tout », c'est-à-dire « tout ce qui est le contenant et le contenu de la vie ».

 

Méditer sur un objet devient faisable, une fois que le corps est stable, le souffle calme et le mental orienté vers ce support de concentration. Si l’objet est attirant, cela peut s'avérer assez facile. Par contre cela peut rester difficile si l’objet rebute ou est plus douloureux ! Par exemple, méditer sur la jalousie, est difficile, mais strictement nécessaire. Chacun doit pouvoir un jour être en mesure de méditer sur sa propre jalousie, sa violence, ou son envie de tuer. Chacun doit apprendre à se confronter avec ses traits de caractères spécifiques pour les transcender.

 

Tout l'enjeu du raja-yoga serait finalement d'aider la personne à « se mettre en condition » pour réussir à évoluer, faire évoluer son état de conscience et dépasser ses schémas de pensée et modes réactifs conditionnés par nos mémoires ou plus communément dit, notre mental ! La connaissance des yama et nyama est là aussi pour nous aider à mieux orienter nos pensées et nos actes. Ils sont eux aussi graduels et nous concernent individuellement et collectivement. Ils sont au nombre de 8 et représentent des qualités vers lesquelles il nous faudrait tous tendre : « la non-violence » et « la propreté », « le contentement » et « la vérité », « l’honnêteté » et « la sobriété », « la restriction des désirs » et « l'étude de soi » et enfin, « le non attachement » et « l'abandon à une intelligence supérieure ». Ainsi nous pourrions nous relier à l'intelligence de La Vie...

 

Evenements

Aucun événement

Stages

Aucun événement