Actualités Padmasana

Forum

Calendrier

Mars 2021
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31
soleil.png

Le Feu

 

En été les jours sont plus longs et la chaleur du soleil est plus forte. C'est donc une saison associée à l'élément Feu et le chakra qui y est apparenté est celui de MANIPURA qui « supervise le déroulement des actions ». Il peut y avoir aussi à cette saison une présence simultanée du soleil et de la pluie (du feu et de l’eau) ce qui nous amène à réunir symboliquement notre féminin et notre masculin intérieur. C’est donc une saison qui peut aider à la guérison en apprenant à s'aimer tel que l'on est.


Symboliquement, le mot  ETE est d'ailleurs équilibré : E-T- E . On peut entendre aussi « eux t’es eux » ce qui met l’accent sur ce que l’on est en relation avec les autres. En été nous sommes donc invités à ETRE : être en équilibre et à témoigner de ce que l’on veut vraiment être, à sortir de notre monde intérieur pour aller vers les autres. Mais cela ne peut se faire que si nous sommes EN PAIX avec nous-même. Plus on se sent en communion avec son environnement plus il est facile de « prendre sa place » et d'agir avec confiance.


Le COEUR est l'organe principal sollicité à cette saison. Il est le «maître intérieur», il est souvent symbolisé par « l’empereur » car il aide tous les autres méridiens à se coordonner. Il gouverne le sang et les vaisseaux. Il fait circuler et distribue les nutriments dans tout le corps.


Il est associé à l’INTESTIN GRELE qui permet de discerner au niveau alimentaire, ce qui est bon ou pas pour l’organisme ce qui facilite ensuite l’assimilation des nutriments. Cela rejoint le rôle de « ministre » avec la nécessité d’une grande connaissance du fonctionnement subtil du corps pour choisir de façon appropriée ce qu’il faut garder et ce qu’il faut rejeter comme un poison.

Par contre, si notre intestin grêle est « trop protecteur », trop sélectif, notre cœur et donc notre corps aussi, ne pourra pas expérimenter « le monde de dehors »… Se sentir en paix intérieur, en confiance avec les autres, aide ainsi à rester plus disponible pour les expériences à vivre ! Alors qu’un sentiment d’anxiété nous amènera à vouloir tout contrôler au lieu d’apprécier d’Être là tout simplement.

 

« Tout ce qui se passe dans la nature, se passe dans notre être intérieur »
« Il n'y a pas de différences fondamentales dans la force de vie qui circule dans toutes les formes qu'elle peut prendre »

Paramhansa Yogananda

 

La capacité à recevoir une information, à l'interpréter et à lui donner tout son sens, en la reliant au contexte ou à nos connaissances antérieures, dépend aussi bien de nos capacités cérébrales que du bon fonctionnement de ces organes. Si une grande partie de nos apprentissages peuvent être considérés comme conscients, dépendre du cortex et de nos capacités d'action et de raisonnement, une autre partie peut être plus inconsciente. On parle alors de capacité de discernement. Mais si le propre de l'humain est d'avoir développé cette capacité de raisonnement logique, on risque aussi de sur-investir « le mental ». Les sagesses grecques ne nous incitaient-elles pas à développer « un esprit sain dans un corps sain » ? Ce sont les dogmes religieux nous ont poussés peu à peu à délaisser le corps...

 physique quantique

Le schéma suivant de Marc HENRI, issus d'une conférence en physique quantique (novembre 2015), montre la complexité du processus d'exformation avec le passage « d'incitations » multiples (ou informations diverses à interpréter), aux « excitations » variables (ou réponses apportées). Le symbole de l'ordinateur est utilisé puisque sa spécificité est justement d'être capable de rassembler un maximum de données et de les rendre accessibles sous forme d'informations :

 

On peut faire un parallèle entre la quantité importante d'aliments (informations nutritives) qui arrivent dans l'intestin grêle et le tri (ou le choix) qui doit en être fait pour rendre ces informations « digestes », assimilables par l'organisme...
Car on oublie souvent que dans les processus de transmission d'information, c'est que le cerveau n'est pas un simple ordinateur, il est doué d'un grand nombre de capacités hypothético-déductives mais il renferme aussi des mémoires. Or ces mémoires sont bien souvent encodées suivant une logique émotionnelle puisqu'elles se situent au niveau du cerveau limbique... Et comme nous venons de le voir précédemment, ces mémoires « émotionnelles » ne sont pas neutres et elles influent obligatoirement sur nos réactions qui incluent autant « l'intention » et « l'incitation » que « l'excitation » et « l'interprétation » ! cerveau

 

Si nous prenons encore un autre schéma avec la notion de « bande passante », on apprend que la capacité de « traitement de l'information » de façon consciente est très faible (16 bits/sec) alors que notre cerveau aurait une capacité bien supérieure (plus de 10milliards de bits/sec). Pour lui, la plus grande part de nos « communications » se ferait de façon inconsciente !!!

 

 Donc, en été, après avoir fait un point avec nos désirs à la saison précédente, nous pouvons ici apprendre à encore mieux les identifier et comprendre s’ils ont bien pour but d’assouvir nos besoins. Car si certains sont « légitimes » comme le besoin de reconnaissance, les moyens pour y parvenir sont souvent illusoires et nous enferment dans des mécanismes d’attachement ou de manipulation avec jugements discriminatoires plutôt qu'un discernement juste. Ainsi, il ne faudrait plus que notre aspiration au bonheur nous pousse vers la confusion des besoins avec certains désirs...


Je rappelle à cette occasion que comme les émotions agissent sur le corps autant que le corps peut lui aussi agir sur les émotions… chaque expérience vécue est l’occasion de comprendre où on en est, de prendre conscience de nos avancées ou de nos manques persistants. C'est avec HONNETETE que nous devons développer une estime de soi juste et parfaire ainsi notre degré de LUCIDITE, avec la confiance que l’on peut avoir en nos capacités et la connaissance de nos limites ! Dans le bon sens de l'AUSTERITE, riche de sobriété, contrôler sans excès nos désirs et nos émotions nous permet de nous sentir en cohérence avec nous-même, en cohérence avec nos PERCEPTIONS INTUITIVES, en cohérence avec nos ACTIONS de façon à être en paix avec nous-même


Avec MANIPURA chakra, cette saison fait référence à notre POTENTIEL qui ne demande qu'à s'exprimer à travers nos actes et paroles ou, plus subtiles encore, nos attentions envers les autres. C'est notre « réserve d'énergie vitale », le lieu d'expression du plaisir au sens noble du terme comme « être capable de jouir de la vie sans rien ôter aux autres ».

L’été nous renvoie donc à toutes ces qualités qui sont associées à l'élément feu, capable de transformer la matière en énergie pure, de transmuter les événements (expériences) en opportunité d'évolution. En se référant à la logique des guna, on peut classer les excès ou les manques de la façon suivante :

 ete

 

 

meridien coeur

main1

muscles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EXEMPLES DE POSTURES DE YOGA POUR REGENERER LE COEUR

 

planche coeur

 

merdien intestin

 

 poing1epaule

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EXEMPLE DE POSTURES DE YOGA POUR REGENERER L’INTESTIN

GRELE :

 planche interstin

 

Afin d’équilibrer au mieux les émotions associées à cette saison, on peut proposer la séance type de yoga qui suit.

 

Les techniques de respirations apaisantes, telle que shitali pranayama qui peut être utile en cas d'excès car elle est « rafraîchissante » et aide aussi à installer un certain calme mental. Par contre, en cas de manque, bashtrika, qui est « réchauffant », stimulerait le feu intérieur.

 

Les techniques de méditation favorisant « la paix intérieure » ou « la joie inconditionnelle » avec l’accueil de « tout ce qui se présente, quoi qu’il se présente », seraient l’occasion d’apprendre à ETRE présent aux autres, l’occasion d’apprendre à se rendre disponible tout en respectant son propre équilibre, l’occasion de comprendre la relativité en toute circonstance pour CONNAITRE plus que comprendre !


Un yoga nidra sur le thème des saveurs peut aussi être intéressant à cette saison. Après avoir effectué la préparation physique, formulé le sanskalpa et décrit la rotation de la conscience dans le corps, il faudra passer par les paires opposées relatant « le froid / le chaud », « l'indifférence (froideur) / la fraternité (chaleur)», « ignorance / connaissance ». Les images rapides peuvent renforcer le traver
s sur « les saveurs » en évoquant des aliments ou expériences sensorielles diverses telles que « fraise bien mûre », « jus de citron », « chocolat chaud », « endive amère »... On peut proposer à la fin la lecture d'un extrait de Rabindranath Tagore.

 

« Les essences du ciel, de la terre et des éléments intermédiaires ne peuvent exercer toute leur puissance que lorsqu’elles se combinent dans le cœur d’une personne humaine. »

CONFUCIUS

 

 

On peut aussi tout simplement :

  • masser la poitrine et le haut du dos qui est un lieu d’accumulation des émotions,
  • cultiver l’ouverture du cœur, la générosité,
  • favoriser la joie de vivre, le rire… ou l’intériorisation si cette énergie est en excès,
  • créer un mandala avec des aliments variés (couleur, forme et saveur)... avant de les déguster !
    porter du rouge,
  • manger varié (pour solliciter les différents sens)
 

Evenements

Aucun événement

Stages

Aucun événement