Actualités Padmasana

Forum

Calendrier

Mars 2021
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31
soleil.png

L'air

 

En automne nous sommes invités à accepter la baisse d'énergie, le dépouillement comme les feuilles qui tombent des arbres, le passage du flamboiement au gris… L'automne est constitué en 2 étapes : la première est celle de l’exubérance de la nature avec les nuances de couleurs du jaune au rouge et les récoltes ; la deuxième est celle du lâcher prise, du recueillement et du retour progressif à sa structure profonde comme cela sera attendu à la saison suivante. L'Air, et le chakra associé ANAHATA, représente l'insaisissable avec toute la complexité des émotions.


La baisse de la luminosité peut d'ailleurs nous amener jusqu'à des états dépressifs fréquents à cette saison, avec les nuits de plus en plus longues...


Les organes sollicités sont les POUMONS, les « maîtres de la respiration » et du Qi (prana). Il est l'organe le plus élevé dans le corps. Les poumons agissent comme un « 1er ministre ». Ils contribuent à la diffusion de l'air et de l'humidité dans le corps. En accord avec la rate qui fabrique le sang et autres liquides organiques, il l'aide à les faire circuler dans tout le corps et particulièrement jusqu'à la peau. Il sert d'intermédiaire entre « l'intérieur » (organisme) et « l'extérieur » (environnement).


Ils sont associés au GROS INTESTIN qui élimine les impuretés. Le colon, en aidant le corps à se débarrasser de ses déchets, permet de clarifier son champ énergétique et le rend capable de maintenir un bon équilibre physiologique. La constipation est le révélateur de « trop de contrôle » et d'une difficulté à accepter l'impermanence de la vie en voulant « rester accroché » à nos habitudes, ce qu'on connaît et ce qu'on aime sans réussir véritablement à lâcher prise...
La peau et les poumons agissent comme des barrières physiques mais aussi psychologiques pour nous protéger des agressions extérieures. Leur état est le reflet de notre niveau de « protection ».

 

« Le bonheur n’est qu’un sentiment qui n’a rien à voir avec la richesse et la pauvreté, et dépend de la paix que l’on trouve en soi-même. »


CONFUCIUS

 

Cette réflexion se base sur des découvertes très récentes en neurosciences et qui admettent que « nos neurones sont sans arrêt en résonance avec ceux d'autrui »... Dans le livre «Votre cerveau n'a pas fini de vous étonner », co-écrit par 5 médecins-chercheurs, dont Boris CYRULNIK, Jean-Michel OUGHOURLIAN et Pierre BUSTANY, ils insistent sur le fonctionnement « neurosocial » de notre cerveau. Ils s'appuient sur la découverte des « neurones miroirs » du Pr GIACOMO pour chercher à expliquer les « troubles relationnels » et les impacts des traumatismes psychiques de la petite enfance sur notre « vie sociale adulte ».

 

Relié à la dynamique des apprentissages, la connaissance des ces neurones miroirs nous permet de comprendre pourquoi certaines personnes nous inspirent de la confiance et laissent libre cours à notre capacité d'empathie alors que d'autres nous inspirent le mépris ou le rejet ... au risque de commettre une erreur ! Pour dépasser la dualité « j'aime ou j'aime pas », il est de notre devoir d'apprendre à connaître l'autre avant de le juger et par la même occasion, apprendre à se connaître.

 

 

conscience air

  

Le schéma de Marc HENRI qui suit peut aussi bien s'appliquer à soi-même qu'à la relation entre 2 personnes. 

 

Il explique comment toute information perçue par l'intermédiaire de nos 5 sens laisserait « une impression ». Et avant que la personne ne soit en capacité de transmettre correctement cette impression sous forme « d'information », il faut qu'elle apprenne à (ré)agir elle-même de façon adaptée car cette dernière sera reçue par l'interlocuteur, de façon variable et induira des « expressions » différentes selon la potentielle intelligence relationnelle. L'« interprétation d'une information » et à plus forte raison, les apprentissages, varient donc en fonction de l'histoire personnelle du « receveur », du contexte de « transmission » et ses potentialités …

  

Marc Henri ose même évoquer que « au delà » de la transmission consciente d'une information entre 2 personnes « JE », d'autres informations plus inconscientes peuvent aussi être transmises, entre 2 « ETRES », à des vitesses de vibrations plus élevées ou avec des capacités de traitement de l'information passant par d'autres biais que le mental... d'où l'importance de cette découverte des neurones miroirs qui nous permettent de reconsidérer l'intelligence relationnelle !

 

En automne, nous sommes donc invités à développer notre capacité à lâcher prise pour rester plus disponibles à cette forme d'intelligence... Pour cela, nous avons besoin de beaucoup de temps de méditation et de recueillement pour « faire le point » et apprendre à apprécier ce qui a été fait en relevant les points positifs de chaque moment de vie et en apprenant à mieux nous connaître. Notre capacité à « bien respirer » déterminera aussi notre qualité de vie, notre réserve énergétique, d'où la relation avec l'élément AIR. Ne pas « se laisser étouffer », laisser notre LIBERTE s 'exprimer, peut être révélateur de notre capacité à manifester ce que nous sommes dans notre nature profonde ...
Attention, c’est une saison où le gris est prédominant, si l'on ne veut pas sombrer dans la dépression ou tout simplement une certaine forme de morosité, il faut accepter de passer à autre chose en gardant le sentiment du devoir bien accompli, la satisfaction des choses bien faites, de l'ordre bien établi, le sens de l'équité et de l'amour désintéressé : toutes les qualités d'ANAHATA chakra !Dans l'idéal, il s'agira de développer la capacité d'agir de façon désintéressée ce qui nous évitera toute désillusion et facilitera au contraire LA REJOUISSANCE !

 

La CONNAISSANCE DE SOI détermine aussi nos qualités relationnelles et d'action. Elle permet de dépasser certains réflexes qui nous poussent à réagir sans réfléchir, même si l'instinct de survie peut nous aider, par « sursaut d'orgueil », à nous sortir parfois d'un état dépressif...
Quand « on manque d'air » aussi par exemple, ou qu'on se sent in

capable d'agir librement, on peut être confronté à un sentiment d'impuissance, notre VOLONTE étant fortement entravée ! Mais si on n'est pas capable de contrôler nos pulsions on devient vite hyperactif et invivable pour notre entourage ! D'où la qualité de BRAHMACHARIA qui mérite d'être évoquée à cette saison car au-delà du « contrôle de ses pulsions sexuelles » c'est tout un état d'esprit à cultiver pour se rendre capable « d'être traversé par l'énergie de vie » le prana sans la nier ni l'exagérer mais pour agir de façon juste, avec omnipotence (en pleine conscience de son pouvoir personnel).

 

air

 

 

merdien poumons

 

  EXEMPLE DE POSTURES DE YOGA POUR REGENERER LE POUMON :

 

 

poumon1 poumon2  
  poumon3  

 

 

 merdien intestin

 

 

 EXEMPLE DE POSTURES DE YOGA POUR REGENERER LE COLON :

  

colon1 colon2
colon3

 

Afin d'équilibrer les émotions et qualité d'actions associées à cette saison, nous proposerons de nouveau une séance type de yoga mais il est plus que nécessaire aussi de travailler les respirations. D 'ailleurs la respiration est le seul processus physiologique qui soit conscient et inconscient. Lorsque la respiration est inconsciente, et c’est le plus souvent le cas, elle est soumise à l’état de nos pensées, de nos émotions, de nos sentiments qui sont susceptibles de la perturber. Mais on peut remédier à cela en prenant conscience du souffle et en apprenant à contrôler sa respiration car ce processus d’influence est réversible : « avoir conscience du souffle et contrôler sa respiration permet de mieux gérer ses émotions et ses pensées ». Ainsi la respiration est intimement liée à notre état de santé et apprendre à bien respirer est de fait un facteur essentiel de bonne santé physique, mentale et émotionnelle !

 

Toutes les techniques de respiration sont donc à privilégier pour rééquilibrer l'élément AIR, à condition qu'elles restent confortables, et la technique de respiration telle que nadi shodhana peut par exemple être utilisée. La « respiration globale », vyana vayu, qui aide à développer la « conscience de tout le corps », dans son unité, comme si on respirait directement à travers la peau, est aussi particulièrement recommandée.


En travaillant finalement sur notre CONSCIENCE au-delà de notre forme physique, au-delà de nos schémas mentaux, nous nous ouvrons à un autre domaine de perception et d'expression, à d'autres possibles … En acceptant « de perdre » ce à quoi on est habitué, de « sortir de notre vision égotique » du monde et de nous relier à l'univers, on peut prendre conscience de la nature même de notre ETRE dans ce qu'elle a de plus subtil.


Une méditation de type antar mauna permet bien évidemment de développer la connaissance de Soi mais une méditation simple sur l'« ACCEPTATION» de toutes les situations (ou expériences) comme des opportunités d'évolution, peut aussi faciliter le lâcher prise en s'entraînant à ressentir ce qui s'est passé dans notre corps à tel ou tel moment et en choisissant de « se reconnecter » avec des émotions positives et sensations privilégiées...
Pour le yoga nidra d'ailleurs tout cela pourrait être réutilisé après être passé par un travail sur les paires opposées plus simple comme « lourd/léger » puis « enfermé/libre » ou « obscurité/lumière » et « incapable (impotent) /capable (libre de ses choix) ». L'utilisation de l'histoire symbolique « j'étais une petite propriété ... » pourrait terminer la séance (annexe 4)

 

«la pratique du yoga ne peut changer le monde mais elle peut modifier les perceptions que vous en avez et donc faire évoluer notre quotidien. »


Swami Satyananda

 

On peut aussi tout simplement :

  • sentir des odeurs agréables, des parfums,
  • faire un mandala avec « les trésors » que la nature nous offre à cette saison,
  • aller marcher en forêt ou dans des grands espaces (respirer le grand air),
  • masser le haut du dos et les épaules qui sont le lieu d’accumulation de tension,
  • mettre de l'ordre dans sa vie, s'organiser,
  • travailler sa voie...

 

 

 

 

Evenements

Aucun événement

Stages

Aucun événement